Peinture italienne

Ecce homo

Andréa Mantegna
Isola di Carturo, vers 1431 - Mantoue, 1506

Vers 1500, huile sur toile, 54 x 42 cm
Musée italien – Salle vénitienne

Cette peinture d’Andrea Mantegna s’intitule Ecce homo c’est-à-dire « Voici l’homme ». Pilate, préfet de la province romaine de Judée, a prononcé ces mots en présentant le Christ couronné d’épines au peuple juif. Ce dernier est ici figuré en buste, nu, couvert de traces de flagellation, les poignets liés, une corde enroulée autour du cou et nouée devant. Il est encadré par quatre personnages à mines patibulaires. Les deux du premier plan, les doigts crispés sur ses épaules, cachent presque entièrement les deux autres. Leurs têtes horribles, grimaçantes, au nez crochu et à la bouche édentée contrastent avec la tête du Christ à la douleur contenue et acceptée. Aucun élément faisant appel à la piété n’est figuré (traces de sang, contractions musculaires) mais simplement un visage pâle et dignement résigné.
Le Christ est représenté nu, ce qui est très rare dans une scène d’« Ecce homo ».
La couleur, posée en léger frottis, s’apparente presque à la grisaille, accentuant le côté sculptural des personnages.

Ces qualités et ces audaces ont fait attribuer l’œuvre à Mantegna, le grand peintre novateur de l’Italie du Nord du XVe siècle, l’ami des humanistes.

Passer votre souris sur l'oeuvre pour la voir en détail. Retour à la liste des oeuvres

Vous aimerez aussi

  • saint_george_terrassant_le_dragon
  • vierge_a_l_enfant
  • vierge_a_l_enfant
  • vierge_a_l_enfant
  • fuite_en_egypte
  • ambassade_Hippolyte
  • pont_du_rialto
  • henri_iii_a_la_villa_contarini
  • portique
  • vierge_a_lenfant