Peinture italienne

Henri III reçu à la Villa Contarini

Giambattista Tiepolo
Venise, 1696 - Madrid, 1770

Vers 1745, fresque marouflée sur toile, 7,29 x 4,02 m
Escalier

Le plus bel ornement de l’hôtel Jacquemart-André est la fresque de Giambattista Tiepolo peinte pour la Villa Contarini à Mira (Vénétie), où les André la découvrirent en 1893. Elle montre clairement la virtuosité illusionniste du peintre italien. 

Le sujet choisi est tiré de notre histoire nationale, ce qui dut très certainement plaire à Edouard André. Elle relate le passage d’Henri III (d’ascendance italienne par sa mère Catherine de Médicis) à Venise alors qu’il rejoignait Paris pour prendre la succession de son frère Charles IX sur le trône de France. Il y est alors reçu par le doge Contarini. A ce titre, la fresque a été saluée par la Gazette des Beaux-Arts en 1896 : « Aucun Tiepolo ne peut nous être plus à coeur, car on le dirait fait pour nous. Le dernier grand peintre vénitien et un coin d'épisode de l'histoire de France : n'est-ce pas le plus radieux mélange de vénitien et de français ? ».
Le Comte Algarotti, un contemporain de Tiepolo, décrit cette fresque à un ami dans une lettre datée du 10 mai 1750 : « A travers une grande baie figurée par le peintre sur le mur, on voit le roi montant les degrés d'une loggia, avec grand cortège de gentilshommes français et polonais, de pages et gardes, nains et trompettes et le reste... Les Contarini l'accueillent en haut des gradins. Au fond, la Brenta avec toutes sortes d'embarcations, de beaux palais et jardins. Le tout avec un pinceau et avec une magnificence à la Paolo Véronèse. Sur les deux surfaces moins larges sont peintes deux fenêtres avec balcons ouvertes sur la salle et nombre de personnes gesticulant avec la grâce vénitienne, venues là pour voir l'arrivée du roi ».

Un plafond du même artiste, représentant La Renommée annonçant l'arrivée du roi, complétait le décor de la villa vénitienne. Ce plafond a été installé dans la salle à manger de l'hôtel. Heureux temps où l'on pouvait, la même année, acheter un tel ensemble de Tiepolo auquel s’ajoutaient les deux plafonds du Cabinet de travail et du Boudoir. Le Musée Jacquemart-André est aujourd’hui le seul musée français à disposer d’une fresque du maître vénitien.

Passer votre souris sur l'oeuvre pour la voir en détail. Retour à la liste des oeuvres

Vous aimerez aussi

  • saint_george_terrassant_le_dragon
  • vierge_a_l_enfant
  • vierge_a_l_enfant
  • vierge_a_l_enfant
  • fuite_en_egypte
  • ecce_homo
  • ambassade_Hippolyte
  • pont_du_rialto
  • portique
  • vierge_a_lenfant