Peinture flamande et hollandaise

Le temps coupe les ailes de l'amour

Antoon Van Dyck
Anvers, 1599 - Blackfriars, 1641

Vers 1627, huile sur toile, 187 x 120 cm
Bibliothèque

Tôt reconnu dans l’atelier de Rubens pour ses talents, le jeune Antoon van Dyck est cantonné par son maître dans le genre du portrait, ce dernier craignant de voir apparaître un rival. Sa vie durant, Van Dyck rêve pourtant de s’essayer à la peinture d’histoire, ce qu’il fait ici avec un sujet mythologique où il adopte un point de vue dramatique.
Ce tableau fut autrefois la propriété d’Amalia van Solms dont le portrait est accroché non loin.

Passer votre souris sur l'oeuvre pour la voir en détail. Retour à la liste des oeuvres

Vous aimerez aussi

pelerins_d_emmaus
portrait_de_magistrat
portrait_d_homme
paysage_environs_d_haarlem