Peinture flamande et hollandaise

Paysage des environs d'Haarlem

Van Ruysdael
Haarlem, 1628 - Amsterdam ou Haarlem, 1682

Vers 1660, huile sur toile, 41 x 39 cm
Bibliothèque

Jacob Van Ruysdael est le plus célèbre des paysagistes hollandais. Avant lui, Jan Van Goyen a créé le genre du « paysage hollandais » : de l’eau, des nuages, un monde aérien, transparent, pas ou peu de personnages. Le paysage n’est plus un décor et il devient un sujet pour lui-même. Ruysdael porte ce genre à son apogée mais à sa manière : inquiète, lyrique et pathétique.
Cela apparaît très bien ici avec le grand ciel nuageux et tourmenté, la bande de terre étroite mais profonde avec ses arbustes sombres aux troncs noueux et son château en ruines. Enfin, à l’horizon, l’on distingue la ville lointaine, minuscule construction dans l’immensité de la plaine. Le point de vue plongeant et la place de la ligne d’horizon donnent à l’atmosphère et aux tourbillons nuageux la meilleure part de cette composition. Cette vue de Haarlem, en apparence si paisible, devient dés lors une vision tragique de l’humanité.

On a souvent rapproché Rembrandt et Ruysdael, l’un et l’autre ayant une vision tragique du monde.

Passer votre souris sur l'oeuvre pour la voir en détail. Retour à la liste des oeuvres

Vous aimerez aussi

pelerins_d_emmaus
portrait_de_magistrat
le_temps_coupe_les_ailes_de_l_amour
portrait_d_homme