Peinture anglaise

Portrait du comte de Buckingham

Thomas Lawrence
Bristol, 1769 - Bristol, 1830

Vers 1793, huile sur toile, 76 x 63 cm
Fumoir

Alors qu’elle séjourne à Londres, Nélie Jacquemart achète une série de portraits anglais. Il s’agit donc du premier ensemble ainsi constitué en France avec celui du duc d’Aumale où l’on rencontre tous les grands noms de l’école anglaise. Il n’est donc pas étonnant d’y trouver une œuvre de Reynolds, peintre que l’on peut associer au courant romantique outre-manche.
Le contraste de l’habit en sombre et de la cravate blanche, le grand rideau de scène rougeoyant et l’air pénétré du modèle sont les arguments qui reflètent cette tendance. Le format de la peinture, un portrait en buste, appartient à une série dont on connait plusieurs exemplaires, tous tirés d’un même sujet mais traités différemment (en pied et en grandeur naturelle). Ce type de répliques réduites était fréquent dans l’art officiel et répondait à la demande de ces personnages de premier plan.

Passer votre souris sur l'oeuvre pour la voir en détail. Retour à la liste des oeuvres

Vous aimerez aussi

portrait_capitaine_torryn