Les grands salons

Conçus par les époux Jacquemart-André pour leurs réceptions, ils reflètent leur goût pour la peinture française et les arts décoratifs du XVIIe siècle.

Les salons privés

Plus intimes que les grands salons, les salons privés étaient dévolus aux relations d’affaires du couple ainsi qu’à leur vie personnelle.

Le jardin d'hiver et l'escalier

Le jardin d'hiver est un magnifique témoignage du goût théâtral d'Édouard André ainsi que du génie de son architecte Henri Parent.

Le musée italien

Passionnés par la Renaissance italienne, les époux ont constitué un véritable musée italien au premier étage de leur demeure.

Les appartements privés

Aménagés au rez-de-chaussée de l'hôtel particulier, les appartements des époux André confèrent au musée toute l'atmosphère d'une demeure habillée.