La construction du Musée

Le village de Monceau

En 1860, le village de Monceau est, comme de nombreuses communes limitrophes de Paris, annexé à la ville. Cette annexion s’intègre dans un vaste plan d’urbanisme dont la réalisation est confiée par Napoléon III au préfet Haussmann. Ce plan va modifier profondément la physionomie de Paris : de nombreux quartiers anciens sont détruits, des axes rectilignes tracés de la périphérie vers le centre. C’est dans le quartier de la plaine Monceau que l’aristocratie impériale trouve son terrain d’élection et se fait construire des hôtels particuliers qui s’offrent avec ostentation au regard des passants. Zola écrit dans son roman « La Curée » : « c’est un étalage, une profusion, un écrasement de richesses » .

 

 

Un hôtel construit par Henri Parent

C’est sur le boulevard Haussmann tout nouvellement tracé qu’Edouard André achète un terrain pour se faire bâtir un hôtel.
Il en confie le projet à Henri Parent, un spécialiste de l’architecture traditionnelle. Parent réalise, de 1869 à 1876, une vaste et belle construction très inspirée des modèles classiques par son plan parfaitement symétrique et par le décor de ses façades. Henri Parent écarté de la construction du nouvel Opéra au profit de son confrère Charles Garnier, va se surpasser dans la conception puis la construction de cet hôtel particulier. L’inauguration de la demeure en 1875 fera l’objet d’un article dans l’Illustration et les invités saluèrent ce monument comme ils saluèrent le foyer de l’Opéra.