Notre priorité : votre santé

Suite aux annonces gouvernementales, l’accès au musée, au café et à la librairie-boutique nécessite la présentation d’un pass sanitaire (sous format papier ou numérique). 

Ce pass peut prendre différentes formes :
Un certificat de vaccination attestant d’un cycle vaccinal complet et du délai nécessaire après la dernière injection OU
- Un certificat de test PCR ou antigénique de moins de 24 heures (les autotests ne sont pas valables) OU
- Un certificat de rétablissement de la COVID-19 (test positif de plus de 11 jours et de moins de 6 mois).

Le port du masque reste obligatoire au sein du musée.
Plus d'info sur gouvernement.fr/info-coronavirus

Merci pour votre compréhension, 
L'équipe du Musée Jacquemart-André

Les sites Culturespaces
Musées et centres d’art
Monuments historiques
CENTRES D’ART NUMÉRIQUES
INSTITUT DE FRANCE | Paris

À partir du samedi 8 janvier, nocturnes exceptionnelles jusqu’à 22h les samedis, dimanches et lundis. 

EXPOSITION
Canaletto - Guardi Les deux maîtres de Venise
Du 14 septembre 2012 au 21 janvier 2013

Venise et son charme intemporel deviennent au XVIIIe siècle le sujet de prédilection de peintres appelés védutistes. Leurs vues de Venise se répandent très vite en Europe et font de la veduta, encore de nos jours, le genre le plus collectionné et l’un des plus aimés du public.

Pour la première fois en France et grâce à des prêts exceptionnels, le Musée Jacquemart-André a consacré une exposition à la veduta, dont Canaletto et Guardi sont les artistes les plus connus et les plus brillants. Ce genre pictural est très peu représenté dans les collections publiques et privées françaises. L'exposition "Canaletto-Guardi, les deux maîtres de Venise" a ainsi créé l’événement du 14 septembre 2012 au 14 janvier 2013 au Musée Jacquemart-André avec une soixantaine d'oeuvres exceptionnelles. Commissaire générale de l’exposition, Bożena Anna Kowalczyk invite à découvrir un genre artistique né à l’aube du XVIIIe siècle et qui fut avant tout collectionné par les cours royales et les collectionneurs fortunés italiens, anglais, prussiens et autrichiens.

Si l’exposition offrait une place maîtresse à Canaletto, figure emblématique de ce genre, en dévoilant plus de vingt-cinq œuvres remarquables du maître, issues des plus grands musées et collections, elle situait également l’artiste au sein de ce grand genre artistique de la veduta. Ses œuvres entraient en résonance avec celles de Gaspar van Wittel, Luca Carlevarijs, Michele Marieschi, Bernardo Bellotto et Francesco Guardi qui s’impose comme le dernier maître ayant réussi à immortaliser l’enchantement et l’élégance du XVIIIe siècle vénitien. L’exposition « Canaletto – Guardi, les deux maîtres de Venise » présente une vingtaine de ses toiles.

Le Musée Jacquemart-André présentait également des « caprices » : de remarquables scènes d’une Venise imaginaire, peintes par Canaletto, Guardi et Bellotto. Certaines de ces toiles n’avaient encore jamais été montrées dans une exposition temporaire.