Aller au contenu principal

Exposition

Chefs-d'œuvre de la Galerie Borghèse

Du 6 septembre 2024 au 5 janvier 2025

Pour son exposition de réouverture après plus d’un an de travaux, le Musée Jacquemart- André présentera une quarantaine de chefs-d'œuvre de la célèbre Galerie Borghèse à Rome. Ce partenariat exceptionnel entre les deux institutions vous offrira une occasion unique d’admirer à Paris un ensemble d’œuvres majeures d’artistes célèbres de la Renaissance et de la période baroque rarement prêtées à l’étranger, du Caravage à Rubens, en passant par Botticelli, Raphaël, Titien, ou encore Véronèse, Antonello da Messina et Bernin.

La Villa Borghese Pinciana, qui abrite aujourd’hui la Galerie Borghèse, fut construite entre 1607 et 1616 sur ordre du puissant cardinal Scipion Borghèse (1577-1633), neveu du pape Paul V (1550-1621). S’inspirant des luxueuses villas romaines, Scipion souhaitait consacrer ce palais entouré de jardins à l’exposition de ses collections d’œuvres antiques et de peintures et sculptures modernes, évoquant un nouvel âge d’or. Doté d’un goût sûr, d’une insatiable curiosité et d’une extraordinaire capacité à déceler les chefs-d'œuvre parmi les productions de son temps, Scipion Borghèse complétait sa collection par tous les moyens, légaux ou non. Il s’est ainsi imposé comme l’un des premiers et des plus importants collectionneurs et mécènes de l’histoire de l’art moderne, faisant de la Villa Borghese un véritable musée avant la lettre. Selon ses dernières volontés, l’ensemble de ses collections et de ses propriétés fut transmis génération après génération sans être dispersé pendant près de deux cents ans, et les héritiers Borghèse poursuivirent l’enrichissement du patrimoine familial. Au début du XIXe siècle, plusieurs centaines de sculptures antiques furent néanmoins cédées à Napoléon Bonaparte par son beau-frère, le prince Camille Borghèse (1775-1832) ; leur absence a été progressivement comblée par de nouvelles acquisitions. La famille Borghèse finit par vendre la villa et son musée à l’État italien en 1902. La Galerie Borghèse demeure aujourd’hui un symbole de la prospérité économique, culturelle et artistique de Rome à l’époque moderne, et à ce titre une destination incontournable pour les visiteurs de la Ville éternelle.

Grâce au partenariat entre le Musée Jacquemart-André et la Galerie Borghèse – dans le contexte d’une campagne de travaux de rénovation du musée romain à l’automne 2024 – cette exposition présentera une sélection d’œuvres exceptionnelles issue de cet ensemble artistique unique au monde. Vous pourrez notamment y (re)découvrir les productions de grands noms de l’art italien des XVIe et XVIIe siècle (Raphaël, Antonello da Messina, Parmesan, Lorenzo Lotto, Titien, Véronèse, Caravage, Bernin…) et de peintres nordiques ayant séjourné en Italie (Rubens, Gerrit von Honthorst…). L’exposition rendra aussi hommage à des peintres moins connus du grand public, tels qu’Annibal Carrache, Guido Reni, Le Cavalier d’Arpin et Jacopo Bassano. La présentation des œuvres dans l’exposition éclairera à la fois l’histoire de la collection et le sens des grandes thématiques explorées par les artistes. L’exposition sera accompagnée d’un catalogue, ouvrage de référence en langue française sur la collection de peintures modernes de la Galerie Borghèse.

Le Musée Jacquemart-André a le souci de mettre en avant des figures de collectionneurs qui ont marqué l’histoire de l’art, à l’image du couple formé par Édouard André et Nélie Jacquemart. Ceux-ci ont constitué une riche collection de peintures, de sculptures et de mobilier italiens du Moyen-Âge au XVIIIe siècle, faisant du Musée Jacquemart-André l’une des institutions françaises de référence pour l’art de ce pays. Les chefs-d'œuvre réunis par les Borghèse seront ainsi particulièrement bien entourés au sein de ce musée italien au cœur de Paris.

Avec le soutien de Generali, mécène de l’exposition

logo de Generali

L'équipe

Commissariat

Dr. Francesca Cappelletti est Directrice de la Galerie Borghèse à Rome. Spécialiste du baroque italien, et particulièrement du mouvement caravagesque, elle a contribué à la redécouverte de L’Arrestation du Christ du Caravage (aujourd’hui à Dublin) au début des années 1990. Entre 2014 et 2018, elle a œuvré en tant que vice-présidente du Conseil Supérieur des Biens Culturels au ministère de la Culture italien. Avant de prendre la tête de la Villa Borghese en 2020, elle a été professeur d’histoire de l’art de la Renaissance à l’Université de Ferrare. Francesca Cappelletti a été commissaire de nombreuses expositions, dont « Nature et Idéal. Le paysage à Rome, 1600-1650 » (Paris, Grand Palais et Madrid, Museo del Prado, 2011), « Les Bas-fonds du Baroque » (Rome, Villa Médicis et Paris, Petit Palais, 2014), « Caravage à Rome, amis et ennemis » (Paris, Musée Jacquemart-André, 2018) et « Georges de la Tour. L’Europe des Lumières » (Milan, Palazzo Reale, 2020).

Pierre Curie est Conservateur général du patrimoine. Spécialiste de peinture italienne et espagnole du XVIIe siècle, il a également travaillé sur celle du XIXe siècle français au Musée du Petit Palais où il a commencé sa carrière de conservateur. Par la suite chargé du domaine de la peinture à l’Inventaire général, il a corédigé et conduit le Vocabulaire typologique et technique de la peinture et du dessin (paru en 2009). Nommé responsable de la filière peinture du département restauration du Centre de recherche et de restauration des Musées de France en 2007, il a coordonné et suivi quelques grandes restaurations de tableaux des musées nationaux (Léonard de Vinci, Titien, Rembrandt, Poussin…). Pierre Curie est conservateur du musée Jacquemart-André depuis janvier 2016 et co-commissaire de toutes ses expositions.

Production et réalisation

Emmanuelle Lussiez, Directrice des expositions de Culturespaces
Milly Passigli, Directrice déléguée de la programmation des expositions
Léa Duval, Régisseuse des expositions du Musée Jacquemart-André
Bernadette Roux, Chargée des expositions du musée Jacquemart-André
Livia Lérès et Domitille Sechet pour l’iconographie au sein de Culturespaces

Scénographie

Hubert le Gall, sculpteur, designer et scénographe français.

Réserver un billet

Horaires

Du 6 septembre 2024 au 5 janvier 2025


Tous les jours de 10h à 18h. Nocturnes les vendredis jusqu’à 22h en période d'exposition.
Dernière admission 30 minutes avant la fermeture.

Tarifs

Visite libre

Plein tarif  18 €
Tarif sénior (plus de 65 ans) 17 €
Tarif réduit (étudiants, porteurs du Pass Education et demandeurs d’emploi) 15 €
Tarif jeune (7-25 ans) 9,50 €
Tarif famille (pour 2 adultes et 2 enfants de 7 à 17 ans) 49 € 

Réserver une visite libre


Visite VIP

Profitez d'un moment privilégié en petit groupe avant l’ouverture du musée pour découvrir l’exposition « Chefs-d'œuvre de la Galerie Borghèse » avec une conférencière (en français uniquement) !


Réserver une visite VIP

Espace Presse
Accéder

Galerie photo